Porte-monnaie doré

Pour réaliser ce porte-monnaie rond avec dragonne, j’ai suivi : CE TUTO VIDEO

 

J’ai apporté des modifications :

J’ai adapté les dimensions à mon zip qui fait 12 cm et non 15 cm comme sur la vidéo.

Je n’ai pas surpiqué les petits rectangles du patchwork.

J’ai renforcé les ronds « boutons » intérieur et extérieur avec de l’entoilage thermocollant souple.

J’ai doublé le tissu des languettes bordeaux pour faire un pliage identique à la dragonne.

Je n’avais pas de demi-cercle en métal donc j’ai utilisé un anneau de porte-clés.

Le tissu doré est une crêpe fine mais l’entoilage rigide compense bien ce manque d’épaisseur.

Le tissu intérieur est un polyester plutôt rigide.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour réaliser ce porte-monnaie j’ai utilisé :

Tissu coton « houx » : « ma petite mercerie »

Tissu crêpe couleur or : marché de Wilson à Reims (oui c’est exactement le même tissu pour vêtement, que vous trouvez sur un site connu)

Tissu coton à motifs bordeaux pour les languettes : (j’ai ça depuis des années)

Tissu polyester type « rideau » pour l’intérieur : troc

zip noir : brocante

anneau et clip : récup

entoilage thermocollant plutôt rigide pour les tissus à l’extérieur : troc

entoilage souple pour les 4 ronds sur les côtés : Toto

2 boutons en plastique : récup

 

 

 

Couronne de Noël en patchwork origami

J’ai réalisé cette couronne de Noël avec la technique du patchwork origami, grâce à : CE TUTO.

Le tuto n’est pas compliqué du tout, il faudra juste un peu de patience pour couper, coudre et plier tous les triangles.

Pour couper les triangles j’ai dessiné directement les triangles sur le tissu, je n’ai pas coupé de « bandes » afin de ne pas avoir de pertes dans mon tissu.

Pour la première étape de couture j’ai cousu les triangles à la machine pour assembler les deux tissus, puis tout le reste est cousu à la main; mais tout peut être cousu à la main.

Petit conseil : munissez vous d’un dé à coudre pour pousser votre aiguille car il va y avoir des couches de tissus à passer !

Le tuto indique que le temps de réalisation est d’une demi-journée, c’est un peu plus long que ça !

Pour les centres de chaque forme j’ai cousu un sequin de couleur or et une perle de rocaille.

 

 

 

 

 

 

 

Courge Jack Be Little farcie

 

J’ai eu envie de présenter cette courge toute mignonne sur mon blog pour la catégorie « cute food ».

C’est la courge « Jack Be Little », elle est tout petite, parfaite pour présenter de jolies assiettes d’automne.

 

 

 

Je vous donne la recette pour 4 courges Jack Be Little :

 

Ingrédients :

4 courges Jack Be Little

100 g de riz

100 g de lardons

1 oignon

3 gousses d’ail

1 oeuf

sel, poivre

 

Couper le dessus des courges pour faire sauter le « chapeau » et retirer les pépins avec une petite cuillère.

Faire cuire le riz.

Emincer l’oignon, réduire les gousses d’ail en purée et faire revenir à la poêle avec les lardons dans un peu d’huile.

Ajouter le riz cuit dans la poêle et remuer 2 minutes. Saler, poivrer.

(n’hésitez pas à bien saler la farce pour relever le goût de la chair de la courge)

Retirer du feu, faire refroidir la préparation au frigo.

Ajouter un oeuf à la préparation froide, mélanger.

Farcir les courges. Disposer les courges farcies dans un plat, sans huile ni eau au fond du plat. Déposer les « chapeaux » à côté des courges dans le plat. Enfourner à 180°c pendant 40 minutes.

Servir chaud en plaçant les chapeaux sur les courges.

 

Remarque : on peut mettre la farce que l’on veut : végétarienne, 100% viande, oeuf et crème fraiche, farce aux épices, farce curry coco, c’est vraiment comme vous voulez.

Je vous donne surtout cette recette pour vous montrer la marche à suivre pour que la chair de la courge Jack Be Little cuise directement au four et se présente bien dans l’assiette.

 

 

 

 

 

Robe Shérazade à rayures

Nouvelle robe Shérazade avec l’été qui se prolonge.

Ici c’est une viscose (je pense), à rayures. C’est un tissu tissé (et non imprimé), très agréable à coudre, pas de repassage (un peu « crépon »), et très agréable à porter. J’ai essayé de le repasser entièrement est ça se froisse tout de suite de façon anarchique un peu partout, ce qui ne se produit pas quand on le laisse sans repassage après lavage.

La pièce du haut est en une seule pièce (j’ai donc supprimé la marge de couture), afin de ne pas avoir à faire les raccords des rayures (même chose pour le haut dos).

J’ai joué avec les rayures : horizontales en haut et verticales en bas.

Les autres modifications sont les mêmes que sur ma première Shérazade.

 

 

J’ai créé 2 patchs à coudre pour encore jouer avec les rayures.

Pour réaliser un patch : j’ai coupé un rond dans de la vlieseline très fine et souple (la même qui a été utilisée pour la parementure), je l’ai appliquée sur mon tissu, j’ai découpé à 5 mm tout autour et j’ai effiloché ces 5 mm (facile avec du tissu tissé). Ensuite j’ai cousu le rond sur la robe, à la machine, (sur tout le tour du rond, sur la partie non effilochée).

 

 

 

 

Tissu : Viscose tissée : marché de Wilson (Reims)

Patron pdf : « I am Shérazade » de I am patterns.