Ambiance automnale

Séance photo automnale

 

Citrouilles d’halloween en pâte effet terre cuite, réalisées grâce au moule en silicone du catalogue lesmoulessanzzo.com.

Toutes les plantes de la photo viennent de mon jardin.

 

 

 

Bouchons de Champagne en plâtre brut à parfumer. A commander sur sanzzocreations.com

 

 

Grappe de raisin et demi-tonneau en plâtre brut à parfumer, à commander sur sanzzocreations.com

 

 

 

Retrouvez moi sur mon compte Instagram.

 

 

DIY : fabriquer sa poudre de brou de noix

On peut acheter de la poudre de brou de noix dans le commerce pour réaliser ses colorations capillaires (à ajouter au henné). J’ai eu envie de la fabriquer moi même. Voici comment faire :

 

Il faut aller récolter ses noix dans la nature, avec l’enveloppe verte charnue : le brou, qui entoure la coque de noix.

Portez des gants pour récolter le brou car ça va colorer vos mains (et salir vos vêtements aussi).

Une fois chez vous, séparez le brou de la coque de noix. Faites le vraiment dès que vous rentrez chez vous pour ne pas laisser macérer le brou humide (qui présenterait alors des traces de moisissure).

 

J’ai laissé sécher le brou sur du grillage, dans mon jardin, à l’abri de la pluie (c’est un endroit qui est couvert par un morceau de toit).

J’ai posé des briques au sol (posez ce que vous avez sous la main : grosses pierres, morceaux de bois) pour que le grillage ne touche pas la terre. J’ai posé du grillage, j’ai étalé le brou et j’ai recouvert le tout avec un autre grillage pour ne pas que ça s’envole avec le vent.

 

Une fois le brou bien sec, on peut le ramasser (quand il casse, c’est sec !).

Si vous n’utilisez pas le brou pour des colorations capillaires, vous pouvez le garder sous cette forme tout simplement. Pour raviver vos meubles, ça sera plus simple de filtrer l’eau de brou de noix avec du brou en gros morceaux.

 

Ensuite j’ai moulu finement avec un petit mixeur (type moulin à café électrique), sans ça, la poudre ne serait pas assez fine.

Je garde la poudre dans un bocal. Voilà !

 

 

Navettes de lavande

 

 

J’ai réalisé ces navettes de lavande grâce à : ce tuto vidéo. Parfait pour éloigner les mites dans les armoires !

Vous trouverez plein de tuto vidéo/ tuto de blog avec images, sur internet, mais j’aime bien celui ci. Il est en italien, mais c’est inutile de connaitre la langue pour comprendre le tuto.

A la différence de la vidéo, j’utilise des branches de lavande en graines, je préfère (juste après la floraison de la lavande). J’ai utilisé du ruban de satin 6 mm.

Il y a 2 choses à respecter pour réaliser les navettes : utiliser des branches de lavande fraiches (donc : les couper et réaliser sa navette tout de suite après) pour que les branches se plient bien et ne cassent pas. Et avoir toujours nombre de banches (par 1 ou par 2 ou plus) impaire.

 

Astuce : pour garder le parfum de la lavande vraiment très longtemps, vous pouvez saupoudrer l’intérieur de la navette de « poudre d’iris » (avant de tout fermer avec le ruban). C’est un fixateur de parfum naturel (et ça se trouve facilement).

 

Cigales en plâtre réalisées grâce à : ces moules en silicone.

 

DIY cintre porte-ceinture

 

Grâce à ses chevilles en bois, voici un porte-ceintures qui n’abîmera pas les vêtements d’à côté dans le dressing (contrairement aux porte-ceintures avec crochets en métal). Autre avantage : on pourra enfiler plusieurs ceintures sur la même cheville grâce à sa taille. J’ai utilisé un cintre-pince car c’est plat et « double » donc je vais pouvoir accrocher mes ceintures des deux côtés.

 

Pour le réaliser j’ai utilisé uniquement des choses que j’avais chez moi :

Un cintre-pince en bois

Des chevilles en bois (8 mm)

De la colle à bois (colle blanche)

Un petit pinceau

Une perceuse à colonne

Un foret à bois de la même taille que les chevilles (8 mm)

Un crayon

 

(Prenez les chevilles en bois que vous avez en stock, la taille est facultative)

 

Voici comment je l’ai réalisé :

On travaillera toujours sur le cintre-pince OUVERT.

L’étape la plus important sera d’incliner le plan de la perceuse à colonne à 20 degrés (sens horaire) et de le tourner vers la droite, ce qui va permettre au cintre de glisser jusqu’au fond afin de réaliser tous les trous. Vérifiez bien que le foret passe dans le trou du plan.

Avec un crayon, répartir les repères pour trouer à l’endroit souhaité. J’ai réalisé des espaces différents, ça dépend des ceintures qu’on a (boucle large, boucle fine…). Attention à ne pas trouer sous les tiges en métal du cintre.

Bien maintenir le cintre et trouer aux repères (on peut ajouter une butée sur le plan pour s’aider).

 

 

Ensuite j’ai appliqué de la colle à bois sur le bout des chevilles et dans les trous, j’ai glissé les chevilles dedans sans les faire dépasser de l’autre côté, et j’ai laissé sécher 24h.

 

 

Voilà !