Petit shaker pour doigt au crochet

 

J’avais déjà réalisé les maracas/shakers avec oeufs kinder ICI, voici une autre version, plus petite, avec bouchons de bouteilles d’eau.

Généralement, en France, les bouchons à vis de toutes les marques de bouteilles d’eau en plastique, sont de taille standard. Donc mon tuto fonctionnera pour n’importe quel bouchon à vis classique de bouteille d’eau en plastique.

Mon tuto est pour la première phalange, mais à vous d’ajuster la bande si vous préférez porter le shaker en bague (plus ou moins de ml sur la bande).

 

 

Un shaker pour doigt est utilisé quand on a les 2 mains prises : jouer sur un djembé, une derbuka, un cajón ou encore à la guitare, au ukulélé (sur la main qui fait le rythme), avec une kalimba etc…

Je trouve que le son de celui ci est un peu moins intéressant qu’avec l’oeuf kinder, mais à tester tout de même.

 

 

Voici le tuto pour réaliser un Shaker pour doigt :

 

Pour un Skaker j’ai eu besoin de :

2 bouchons à vis de bouteilles d’eau en plastique

De la colle super glue

1 crochet taille 3

Du fil de coton taille 2,5-3,5

Des perles de rocaille (pour faire le son dans le shaker)

Un marqueur de maille ou une épingle à nourrice

Une aiguille à laine

 

Voici comment le réaliser :

Mettez un peu de perles de rocaille dans le fond d’un bouchon, disposez de la super glue sur le rebord et placez le deuxième bouchon dessus. Attendre que ça sèche et mettre de côté.

On va monter les mailles en amigurumi, c’est à dire « en spirale », sans fermer les tours. Il faut donc marquer la première maille de chaque tour avec un marqueur de maille ou une épingle à nourrice. Il n’y aura que des mailles serrées.

1er tour : faire un cercle magique et faire 6 ms dessus = 6 ms

2 ème tour : faire 2 ms dans chaque ms du tour précédent = 12 ms

3 ème tour : faire *1 ms dans une maille puis 2 ms dans une maille*, répéter. = 18 ms

4 ème tour : faire *1 ms dans une maille, 1 ms dans une maille, 2 ms dans une maille*, répéter. = 24 ms

du 5 ème au 8 ème tour : faire 1 ms dans chaque maille. = 24 ms

Mettre « la petite boite bouchons » dans ce petit pochon. On va crocheter dessus pour la recouvrir.

9 ème tour : faire *1 ms dans une maille, 1 ms dans une maille, 1 diminution (2 ms écoulées ensemble)*, répéter = 18 ms

10 ème tour : faire *1 ms dans une maille, 1 diminution (2 ms écoulées ensemble)*, répéter = 12 ms

11 ème tour : faire 6 diminutions = 6 ms

Fermer en rentrant le fil avec l’aiguille à laine.

 

Monter 10 ml en gardant un long fil qui pend.

Sur la 9ème ml faire 1 ms puis faire 1 ms sur chaque ml.

Faire un rang de ms identique. Garder un fil assez long et couper.

Au total on a : 1 rang de ml et 2 rangs de ms.

Pour finir : avec l’aiguille à laine et les fils qui pendent des deux côtés, on coud la bande sur le dernier côté de la petite boite (côté moins joli), pour pouvoir l’accrocher au doigt, sur la première phalange. Ne pas faire de noeud tout de suite, tester sur le doigt et ajuster la couture. Faire 2 noeuds, rentrer et couper les fils.

 

Le lien Ravelry est ICI.

 

 

Maracas au crochet et shaker pour doigt

 

J’ai réalisé des maracas au crochet et je vous montre comme faire :

 

Pour une maraca (ou skaker) j’ai eu besoin de :

1 oeuf Kinder vide

1 crochet taille 3

Du fil de coton taille 2,5-3,5 (j’ai trouvé ma pelote de coton à Action)

Des perles de rocaille (pour faire le son dans l’oeuf)

Un marqueur de maille ou une épingle à nourrice

Une aiguille à laine

 

 

Voici comment le réaliser :

 

Mettez un peu de perles de rocaille dans l’oeuf en plastique Kinder (testez plus ou moins de perles pour avoir le son qui vous convient). Gardez l’oeuf de côté.

On va monter les mailles en amigurumi, c’est à dire « en spirale », sans fermer les tours. Il faut donc marquer la première maille de chaque tour avec un marqueur de maille ou une épingle à nourrice. Il n’y aura que des mailles serrées.

 

1er tour : faire un cercle magique et faire 6 ms dessus = 6 ms

2 ème tour : faire 2 ms dans chaque ms du tour précédent = 12 ms

3 ème tour : faire *1 ms dans une maille puis 2 ms dans une maille*, répéter. = 18 ms

4 ème tour : faire *1 ms dans une maille, 1 ms dans une maille, 2 ms dans une maille*, répéter. = 24 ms

du 5 ème au 15 ème tour : faire 1 ms dans chaque maille sur les 11 tours prochains. Il y aura donc 12 tours de 24 ms.

Mettre l’oeuf en plastique dans ce petit pochon. On va terminer sur l’oeuf pour le recouvrir.

16 ème tour : faire *1 ms dans une maille, 1 ms dans une maille, 1 diminution (2 ms écoulées ensemble)*, répéter = 18 ms

17 ème tour : faire *1 ms dans une maille, 1 diminution (2 ms écoulées ensemble)*, répéter = 12 ms

18 ème tour : faire 6 diminutions = 6 ms

Fermer en rentrant le fil avec l’aiguille à laine.

 

 

SHAKER POUR DOIGT

Avec cette base de maracas au crochet, on peut aussi réaliser un shaker pour doigt. C’est utilisé quand on a les 2 mains prises : jouer sur un djembé, une derbuka, un cajón ou encore à la guitare ou au ukulélé (sur la main qui fait le rythme) etc…

Pour réaliser un shaker pour doigt, il suffit d’ajouter une bande crochetée :

Monter 13 ml en gardant un long fil qui pend.

Sur la 12ème ml faire 1 ms puis faire 1 ms sur chaque ml.

Faire un rang de ms identique. Garder un fil assez long et couper.

Au total on a : 1 rang de ml et 2 rangs de ms.

Pour finir : avec l’aiguille à laine et les fils qui pendent des deux côtés, on coud la bande sur l’oeuf crocheté, pour pouvoir l’accrocher au doigt. Coudre en testant avant sur votre main. Si c’est pour un petit enfant, il pourra mettre plusieurs doigts dedans ou faire moins de ml à la base pour une bande plus courte.

 

 

 

Précisions : Si vous voulez en faire des jouets d’éveil pour petits enfants, vous pouvez varier ce qu’il y a à l’intérieur de l’oeuf (2 cailloux, 3 boutons, 1 grelot…). A la place des perles de rocaille on peut aussi mettre du riz ou de la semoule, à vous de voir.

 

Le lien Ravelry est ICI.

 

Voici en fin de vidéo ce que ça donne avec un tank drum : CLIC

Voici en vidéo ce que ça donne avec la guitare : CLIC

 

______________________________________

 

edit du 17/10/19 : j’ai crocheté 2 autres shakers pour doigt mais pour première phalange (donc la petite bande est un peu plus courte : 10 ml de base).

Selon l’instrument qu’on accompagne, ça peut être plus intéressant de le mettre dans cette position.

 

 

 

 

 

 

Fleur express au crochet pour scrapbooking

 

J’ai réalisé des petites fleurs au crochet pour les coller sur mes créations en scrapbooking / carterie.

Je vous donne la formule express en fin d’article.

 

 

 

 

 

C’est une façon de crocheter « express », ultra simple. C’est agréable à faire le soir sans avoir besoin de compter les mailles.

 

Pour réaliser une fleur avec un crochet 3, il faut 150 cm de fil (coton ou laine, comme vous voulez).

 

Voici le diagramme :

 

Et pour les débutants qui veulent en crocheter, je vous note les instructions :

1- Réaliser un cercle magique (si c’est nouveau pour vous, tapez « cercle magique au crochet » dans youtube).

2- Faire 3 brides puis 1 maille coulée sur le cercle. Répéter ceci 4 fois de plus pour avoir 5 pétales de fleur en tout.

3- Tirer le fil du cercle magique pour le fermer, rentrer les fils avec une aiguille à laine et couper.

 

A voir ICI sur Ravelry.

 

 

Chaussettes faciles au crochet

Cette fois j’ai crocheté des chaussettes très faciles. C’est un modèle japonais, donc comme pour la couture japonaise, on va au plus simple.

C’est un modèle qui se crochète de la pointe à la cheville, en laissant un trou au niveau du talon, puis on revient crocheter le talon à la fin.

Il n’y a que des brides (et des chainettes de mailles en l’air), donc pas vraiment besoin de compter tout le temps, c’est très relaxant et facile.

Cependant, je trouve que ce modèle ne tient pas bien la cheville, ça reste du « très simple ». Sur toute la partie saumon, il n’y a aucune augmentation/diminution. Pour que la chaussette s’adapte à la forme du pied, on compte uniquement sur l’élasticité des brides.

 

 

Dans ce magazine, les chaussettes sont pour une taille 36 (taille plus courante au japon), je fais une taille 39. Ils crochètent avec un crochet « 2,25 mm » (???), j’ai crocheté avec un crochet 2,5 mm, j’ai ajouté 1 tour de brides sur le pied, et ça convient bien.

Pour le talon attention : il faut faire une longue chainette de ml sinon ça va serrer le derrière du pied. J’ai donc réalisé une chainette de 34 ml  avec un crochet 3 mm, et j’ai réparti les 23 brides sur cette chainette pour obtenir quelque chose de bien élastique.

Autre modification : je n’ai pas réalisé les 2 mêmes chaussettes, mais une chaussette et son modèle miroir pour que les raccords soient à l’intérieur du pied pour les 2 chaussettes (je trouve ça plus joli). J’ai donc une chaussette pour le pied gauche et une chaussette pour le pied droit. Pour cela, j’ai attaché la chainette du talon au début du tour pour la deuxième chaussette.

La quantité de laine indiquée dans le magazine correspond bien à la quantité nécessaire.

 

 

Modèle de la page 18-19, du magazine « Crochet Créations – Chaussettes multicolores à crocheter en 1 week-end » aux éditions de saxe :

 

Chaussettes à rayures au crochet

J’ai réalisé ma deuxième paire de chaussettes au crochet, et je n’ai pas choisi le modèle le plus simple !

C’est le modèle gratuit de chez Drops Design « Summer Sorbet Socks ». Tuto à voir ICI.

Je fais un 39 et ces chaussettes sont crochetées avec un crochet 2 mm.

C’est un modèle qui se crochète de la tige jusqu’à la pointe du pied d’un bloc, puis on revient sur le haut de la tige, à la fin, pour ajouter la bordure.

 

 

Le dessous de la chaussette n’est pas ajourée, ainsi elle est plus solide.

 

 

Il y a une jolie bordure en haut de la chaussette, elle n’est pas difficile à effectuer.

 

Ici vous pouvez voir où se trouve le début de chaque rang sous la chaussette :

 

C’est un tuto sans erreur mais j’ai eu du mal à comprendre certaines étapes, donc je vais vous apporter quelques précisions. Je pense que ça pourra vous aider si vous n’avez pas un niveau « expert ». Je pense que j’ai un niveau « intermédiaire » et qu’il ne faut pas commencer la réalisation de ce tuto si vous êtes juste « débutant ». Il faudra vous faire la main sur plusieurs ouvrages avant de réaliser ce modèle. Mes précisions concernent ma pointure : 39.

 

Pour commencer, je pense que je n’ai pas été très maligne de choisir la couleur la plus foncée pour le talon et le bout du pied car des mailles serrées, en crochet 2 mm, avec une couleur foncée, ce n’est pas le plus simple pour les yeux !

Vous pouvez utiliser des pelotes entamées pour les rayures (à part la couleur la plus présente), car la quantité indiquée (1 pelote par couleur) ne correspond pas à la quantité nécessaire.

J’ai utilisé de la laine qui se crochète en 2,5-3, avec un crochet 2 mm, car c’est ce qu’ils ont fait sur le tuto (j’ai vérifié en allant voir la laine qu’ils ont utilisé).

Conseil évident pour du crochet, mais comptez comptez et recomptez chaque maille à chaque fin de tour car avec ces points ajourés qui changent à chaque tour, on a vite fait de rajouter ou retirer une maille sans le vouloir. (N’oubliez pas l’indication du tuto : on commence chaque tour par 3 ml).

Revérifiez bien que vos points tombent bien face aux points précédents, pour que ce soit bien parallèle. (Par exemple les groupes de 3 brides tombent bien sous les autres groupes de 3 brides, un peu plus haut). C’est plus joli et plus facile pour la suite si tout est bien aligné.

Pour l’étape du talon de ce modèle : à partir du « 4ème rang de diminutions du talon », on va rattraper une maille sur le rang plus bas, de chaque côté, à la fin de chaque rang, lorsqu’on fait une ms de diminution (ainsi ça formera le talon).

Pour les diminutions sur le pied : on enlève 12 fois 2 mailles soit au bout de 12 tours = moins 24 mailles. Pendant les deux premiers tours, les diminutions concernent le dessus du pied (les points ajourés), puis ensuite le dessous du pied (les brides), car on doit avoir toujours 33 mailles ajourées sur le dessus du pied.

Pour les diminutions de la pointe du pied, on effectue 4 diminutions par tour (2 de chaque côté d’un marqueur, il y a 2 marqueurs = 4).

Ne vous découragez pas en vous disant « pffiou il faudra faire ça 2 fois ?! » car une fois qu’on a fait la première chaussette, c’est très rapide pour la suivante : on copie cette première chaussette qu’on a sous les yeux, pour faire exactement pareil, et ça va beaucoup plus vite !