DIY : fabriquer sa poudre de brou de noix

On peut acheter de la poudre de brou de noix dans le commerce pour réaliser ses colorations capillaires (à ajouter au henné). J’ai eu envie de la fabriquer moi même. Voici comment faire :

 

Il faut aller récolter ses noix dans la nature, avec l’enveloppe verte charnue : le brou, qui entoure la coque de noix.

Portez des gants pour récolter le brou car ça va colorer vos mains (et salir vos vêtements aussi).

Une fois chez vous, séparez le brou de la coque de noix. Faites le vraiment dès que vous rentrez chez vous pour ne pas laisser macérer le brou humide (qui présenterait alors des traces de moisissure).

 

J’ai laissé sécher le brou sur du grillage, dans mon jardin, à l’abri de la pluie (c’est un endroit qui est couvert par un morceau de toit).

J’ai posé des briques au sol (posez ce que vous avez sous la main : grosses pierres, morceaux de bois) pour que le grillage ne touche pas la terre. J’ai posé du grillage, j’ai étalé le brou et j’ai recouvert le tout avec un autre grillage pour ne pas que ça s’envole avec le vent.

 

Une fois le brou bien sec, on peut le ramasser (quand il casse, c’est sec !).

Si vous n’utilisez pas le brou pour des colorations capillaires, vous pouvez le garder sous cette forme tout simplement. Pour raviver vos meubles, ça sera plus simple de filtrer l’eau de brou de noix avec du brou en gros morceaux.

 

Ensuite j’ai moulu finement avec un petit mixeur (type moulin à café électrique), sans ça, la poudre ne serait pas assez fine.

Je garde la poudre dans un bocal. Voilà !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.