Cube en bois sculpté pour moule à biscuit

 

J’ai sculpté ce cube en bois de hêtre à la main, sans aucun outil électrique, uniquement des outils traditionnels.

Il présente 4 faces différentes (les 2 autres faces n’étant pas dans le bon sens du bois).

C’est un moule à biscuit : on pousse le cube sur la pâte à biscuit pour former l’empreinte.

 

Voici les 4 faces :

 

Et voici ce que ça donne sur de la pâte :

 

J’ai réalisé une petite vidéo pour que vous puissiez mieux voir les faces :

 

 

 

Moule en bois pour biscuit « abeille »

J’ai sculpté un nouveau moule en bois pour biscuit : l’abeille, avec un « S » sur le corps et sa petite couronne de reine.

Je voulais en réaliser un pour les biscuits au miel, c’est fait !

Ce moule a été sculpté à la main, uniquement avec des outils traditionnels, sans aucun outils électrique.

C’est en bois de hêtre, compatible alimentaire selon la législation française.

 

 

Voici ce que donne l’empreinte sur de la pâte :

 

Petit rouleau à pâtisserie flocons et étoiles

Rouleau à pâtisserie gravé à la main, uniquement avec des outils traditionnels, aucun outil électrique.

C’est du bois de hêtre, compatible avec le contact alimentaire.

Le mieux sera de l’utiliser pour les springerles car les motifs de flocons et étoiles sont très fins. Les springerles croûtent bien et garderont au mieux les motifs les plus fins..

 

 

Voici ce que ça imprime sur de la pâte :

 

J’ajoute une petite vidéo pour vous montrer au mieux les dessins sur le rouleau :

 

Moule en bois « Coquille Saint Jacques »

J’ai créé ce moule pour l’empreinte de biscuits de type « springerles », c’est un moule qu’on pousse sur la pâte, ce qui est donc différent des moules en bois pour spéculoos (pâte qu’on pousse dans le moule).

Je l’ai sculpté à la main, avec des outils traditionnels, sans aucun outil électrique.

C’est du bois de hêtre (conforme au contact alimentaire selon la réglementation française).

 

 

 

Tuto rose 3D avec perforatrices fleurs

J’ai réalisé des roses en papier avec de simples perforatrices fleurs. Idéal pour le scrapbooking ou autre décoration.

 

Voici comment j’ai fait :

 

Le matériel utilisé :

A : un tapis en caoutchouc (type tapis pour pergamano, ou tapis de machine à découper comme la cut it all). Si vous n’en avez pas, on peut le remplacer par de l’essuie-tout plié plusieurs fois, ou une serviette pliée, linge plié, un tapis fin en mousse…

B : un stylet pour quilling. Si vous n’en avez pas, on peut aussi utiliser une pince à épiler. (facultatif)

C : un stylet à embosser. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser le dos d’un stylo bille (genre la petite boule du haut des stylos 4 couleurs BIC).

D : de la colle gel transparente

E : Une perforatrice fleur avec ce design, de la taille de votre choix. (Moi c’est une EK success de 1,5 cm de diamètre). Il y a plusieurs marques qui vendent ce design de perforatrice fleur.

F : Une perforatrice fleur avec ce design, de la taille de votre choix, mais égale à la taille de la perforatrice E. (Moi c’est une EK success de 1,5 cm de diamètre). Il y a plusieurs marques qui vendent ce design de perforatrice fleur. On peut aussi faire sans celle-ci, je vous montre en fin d’article. 

 

Première étape : on perfore un papier pour obtenir 2 fleurs E et 2 fleurs F

 

Deuxième étape : sur le tapis en caoutchouc :

– On passe le stylet à embosser sur toute les fleurs 1 et 2 (de la perfo E).

– On passe le stylet à embosser sur les pétales des fleurs 3 et 4 (de la perfo F), on retourne les fleurs, et on passe le stylet sur le centre de chaque fleur.

 

Troisième étape :

On prend la fleur 1 dans ses doigts, on applique un peu de colle gel sur le bas des pétales et on maintient le tout bien resserré.

Ensuite, on applique un gros point de colle gel sur dessous et on pose la fleur 1 dans la fleur 2, on resserre bien avec ses doigts.

Puis on applique un gros point de colle gel dessous et en pose sur la fleur 3, on resserre aussi mais un peu moins fort.

Enfin, on applique un point de colle gel dessous et on pose sur la fleur 4 sans resserrer.

 

Quatrième étape :

On a la fleur presque terminée en main, on va maintenant plier le bout des pétales de la fleur 3 à l’aide du stylet à quilling ou de ses doigts.

 

FIN

 

Je vous en parlais en début d’article, on peut aussi réaliser une rose avec uniquement la perforatrice E.

La 1 est réalisée avec les 2 perforatrices (donc le tuto qu’on vient de faire), et la 2 est réalisée selon le même tuto, mais uniquement avec la forme de la perforatrice E (mais avec 5 découpes de fleur E et pas 4, pour qu’elle soit plus fournie en bas).

 

 

_______________________________

 

Vous pouvez aussi essayer cette technique avec d’autres formes de perforatrices :

 

Ici la fleur 3D est réalisée avec la forme de gauche (6 fois), qui vient de la perforatrice « Hortensia de Martha Stewart ». Et du coup on obtient autre chose qu’une fleur d’hortensia !