Tuto : réaliser une bougie en forme de rose avec une bougie chauffe plat

 

Voici un tuto pour réalise une bougie en forme de rose avec une bougie chauffe-plat.

 

Pour ce tuto on a besoin de :

Une bougie chauffe-plat

Un moule en silicone Sanzzo forme « rose » (catalogue des moules Sanzzo ICI)

Un cure-dent

Une pince à linge

 

On va d’abord enlever le socle en métal de la bougie chauffe-plat et retirer sa mèche, délicatement, par le dessous de la bougie.

Mettre de côté la mèche complète.

 

Préparer un cure-dent avec une pointe coupée et le moule en silicone en forme de rose.

 

Faire fondre le rond de cire au bain-marie

 

Mettre le cure-dent au centre du moule, pointe coupée vers le bas, et tenir d’une main. De l’autre main, verser la cire chaude dans le moule.

Disposer la pince à linge comme sur la photo, pour que le cure-dent reste bien droit dans le moule, le temps que la cire durcisse.

Vous pouvez placer le tout au réfrigérateur 20 minutes environ pour que ça durcisse plus vite.

 

Démouler la rose quand la cire est bien dure.

Dévisser délicatement le cure-dent et glisser la mèche de la bougie chauffe-plat.

 

Et voilà !

 

 

Vous pouvez commander le moule en silicone en forme de rose sur : CE SITE

 

Le talc en loisirs créatifs : pour quoi faire ?

Le talc peut être très utile en loisirs créatifs, je vous propose ici quelques astuces.

On utilise le talc car il est antistatique, mais aussi pour sa douceur, sa finesse et sa blancheur.

Précision : le talc c’est le talc, ce n’est pas de la farine, ni de la maïzena, ni du plâtre. Ces astuces fonctionne avec : du talc.

Quel talc ?

Le moins cher ou celui que vous trouverez le plus facilement si vous habitez loin des grandes surfaces. On va l’utiliser pour les loisirs créatifs donc peu importe la marque. Vous en trouverez en hypermarché et en pharmacie.

 

__________

 

Pour réaliser des formes à la craie (ou pigments) bien propres :

Ici on utilise le talc car il est antistatique.

Sans le talc, le pigment va s’accrocher au papier.

 

En scrapbooking, pour éviter que les pigments s’accrochent au papier, on peut appliquer du talc sur le papier (à l’aide de son doigt). Puis on encre le papier avec un tampon et la Versamark (encre transparente et collante). Ensuite on applique nos pigments (poudre libre, craie pour scrapbooking, fards à paupières…) sur la forme, avec un pinceau. Pour finir, on passe doucement une lingette sèche qui attire la poussière (type swiffer) sur le papier, pour retirer la craie et le talc autour de la forme.


 

Encore une fois, n’hésitez pas à prendre le moins cher (marques d’hypermarché). Il faut que ce soit des lingettes sèches et que vous puissiez lire sur l’emballage que ça « attire la poussière ». Vous pourrez couper les lingettes en petites morceaux pour ne pas les gaspiller.

 

__________

 

Pour réaliser une « pâte texture » :

Ici on utilise le talc pour la finesse, sa douceur et sa blancheur.

On pourra l’utiliser avec des pochoirs en scrapbooking, mixed media ou à la spatule/couteau sur des tableaux par exemple.

Une fois sèche, la pâte est très douce et souple sur le papier (donc assez différente des pâtes texture à base de plâtre).

Voici la recette :

1 mesure de colle blanche liquide

1 mesure de peinture blanche acrylique

5 mesures de talc

 

Selon la quantité de pâte souhaitée, vous pouvez utiliser comme mesure : une cuillère à café, une cuillère à soupe, un bouchon…

Vous pouvez utiliser de la peinture acrylique d’une autre couleur si vous souhaitez une pâte d’une autre couleur.

 

__________

 

Pour réaliser des formes bien nettes à embosser à chaud :

Ici on utilise le talc car il est antistatique.

Ici sans talc, vous voyez qu’il reste des grains de poudre à embosser sur le papier, hors de la forme.

Si on applique du talc sur le papier (avec le doigt) avant d’encrer le papier, puis qu’on verse de la poudre à embosser, celle-ci n’accrochera que sur l’encre et ne restera pas du tout sur le papier. Quand c’est une forme simple on peut enlever les grains avec une petite pointe, mais quand c’est une forme avec beaucoup de détails, le talc est très utile !

 

__________

 

Pour désactiver la colle des stickers (ou post-it, scotch…) :

Ici on utilise le talc pour sa finesse et sa douceur.

Quand on applique un sticker sur le coin d’une feuille, ou qu’un bout de scotch laisse du collant là où il ne faut pas… il suffit d’appliquer un peu de talc avec son doigt sur la partie collante. Celle-ci redevient aussi douce qu’une feuille de papier.

 

__________

 

Pour que les sequins/paillettes n’accrochent plus aux doigts :

Ici on utilise le talc car il est antistatique.

Quand on utilise des sequins en plastique (en couture, scrapbooking, collage…) et qu’ils viennent tous se coller aux doigts, ce n’est pas très pratique ! Pour annuler l’effet de l’électricité statique, il suffit de verser un peu (très peu !) de talc sans le sachet de sequin puis de secouer le tout. Le talc est antistatique.

 

__________

 

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez d’autres astuces en loisirs créatifs avec le talc !

 

 

Boule patchwork couronnée

Voici une boule patchwork que j’ai offert à Noël


Pour la réaliser j’ai utilisé :

– une boule en polystyrène de 5 cm de diamètre

– des épingles à sequins

– des coupons de tissus de chez Cultura (pour patchwork classique)

– des rubans en satin

– une petite couronne en bois (ebay)

Pour que la couronne tienne bien sans tacher le tissu, le mieux est d’utiliser un pistolet à colle chauffant.

 

Coeur polystyrène patchwork

Comme Noël est passé, je peux commencer à vous montrer les petits cadeaux de Noël que j’ai fabriqué.

J’ai voulu testé la technique des boules patchwork sur une forme « coeur » et ça fonctionne bien, c’est un peu plus long mais avec de la patience on y arrive.

 

 

Pour réaliser ce coeur j’ai eu besoin de :

– différents coupons de tissus thème Noël (pour patchwork classique)

– épingles à sequins

– un ruban large

– un petit ruban pour suspendre le coeur

– un coeur en polystyrène de 9 cm x 9 cm