Tuto : tube au crochet 2 en 1 snood ou bonnet

 

Ici je vous propose un tuto très simple à réaliser avec un crochet 3 mm.

C’est un tube que l’on peut enfiler en snood ou en bonnet en resserrant l’extrémité. Taille adulte (M).

J’ai utilisé 4 couleurs différentes : du marron, du rose, du blanc et du gris. Vous pouvez utiliser une seule couleur ou plus, à vous de voir. Plus vous allez changer de couleur plus vous aurez de fils à rentrer à la fin ! (et ça c’est moins drôle !)

 

Au sujet de la quantité de laine, j’ai utilisé un peu de chaque couleur, je dirais qu’au total ça doit être la valeur d’une pelote et de demi d’une laine pour crochet 3 mm.

 

Voici comment j’ai crocheté le tube :

Avec un crochet plus gros (4 mm) monter une chaînette de 103 mailles. Former une boucle en faisant une maille coulée dans la 1ère maille de la chaînette. On travaille donc en rond.

1er rang de brides : Avec la même couleur de fil mais en prenant le crochet 3 mm : monter 3 mailles en l’air (= 1 bride) puis 102 brides. Fermer le rang avec une maille coulée dans la 3ème maille en l’air du début du rang.

Maintenant on va faire la même chose mais en changeant de couleur quand on le souhaite (ou pas, si on veut un tube d’une seule couleur).

Donc pour tous les rangs (crochet 3 mm) : monter 3 mailles en l’air (= 1 bride) puis 102 brides. Fermer le rang avec une maille coulée dans la 3ème maille en l’air du début du rang.

Au total il faut 37 rangs de brides.

Pour la finition j’ai réalisé un rang de mailles serrées en haut et en bas du tube (toujours avec le crochet 3 mm).

 

Pour le snood : il suffit de l’enfiler tout simplement.

Pour le bonnet : vous pouvez resserrer le tube en passant une chaînette de mailles en l’air ou un ruban, entre les brides, sur le rang qui vous conviendra le mieux. Pour aller plus vite on peut même resserrer le tube avec un élastique à cheveux !

 

 

 

Si vous réalisez votre tube 2 en 1 grâce à ce tuto, n’hésitez pas à poster un commentaire en mettant un lien vers votre article de blog avec les photos de votre création !

A noter, mon tuto est listé sur Ravelry : ICI.

 

Snood vert et rose ultra simple au crochet

 

J’ai réalisé ce snood uniquement en bride simple avec 3 couleurs : vert sapin, vert et rose.

J’ai utilisé un crochet 6 mm et j’ai changé de couleur de temps en temps pour faire des « taches » colorées. Avec cette taille de crochet ça avance très vite. Le plus long est de rentrer tous les fils à la fin !

La base est une chaînette de 45 mailles en l’air et j’ai réalisé 37 rangs au total. On obtient un rectangle, que j’ai relié « en tube » à l’aide d’une aiguille et d’un fil de laine vert sapin, pour former le snood.

 

 

Bloomer femme (Burda)

Je me suis cousue ce bloomer Burda dans un tissu léger et j’ai ajouté un gros noeud en satin sur le devant. La taille et les jambes sont donc élastiquées, c’est très léger sur les jambes, juste de quoi resserrer le tissu sans serrer les cuisses. Il y a 4 pièces à assembler et 3 élastiques à insérer. Je fais une taille 40 mais j’ai découpé le patron dans la taille 42 pour avoir un bloomer bien gonflé. Je ne sais pas si c’était utile ou non, mais voici le résultat :

 

« Culotte » du patron en pochette Burda Style 7109 « Lingerie de nuit » :

 

Pour le tissu je pense que c’est du voile de viscose (je l’ai reçu lors d’un troc).

 

Caleçon femme tout simple

Je me suis cousue ce petit caleçon femme tout simple grâce à la couture japonaise. Il suffit d’assembler 2 pièces.

C’est une taille unique qui est donnée dans le livre, ils disent que c’est un M/L, je fais un 40 en pantalon et je pense qu’une fille avec des hanches plus larges que les miennes aurait du mal à passer ce caleçon… Donc à voir selon votre morphologie, hanches larges ou étroites, fesses très bombées ou non etc… C’est le problème habituel avec la couture japonaise qui n’est pas vraiment prévue pour les morphologies non-asiatiques, mais j’aime la simplicité des patrons.

La taille est élastiquée.

J’ai ajouté un noeud en satin sur le devant pour le rendre un peu plus mignon.

 

Patron du « caleçon flou » de la page 65, du livre « La couture nature ».

 

Tissu bleu à fleurs en coton : les coupons de Saint Pierre

 

DIY porte-chéquier ultra simple

J’ai réalisé ces deux porte-chéquiers très facilement grâce à du tissu enduit. Il n’y a pas d’ourlet car le tissu enduit ne s’effiloche pas. Mon tissu enduit est « fin » comme un drap en coton avec du « vernis » dessus, ce n’est pas de la nappe caoutchoutée ou autre, c’est du coton enduit à coudre; je l’ai donc doublé grâce à de l’entoilage thermocollant blanc pour le rendre plus épais. (C’est un tissu plus fin que les tabliers pour enfant).

 

 

Voici le tuto tout simple :

Le patron est un rectangle de 36,2 cm x 18,5 cm. (Ces dimensions sont valables uniquement pour l’épaisseur de ma préparation « coton fin enduit + entoilage fin ». Si vous avez un tissu plus épais, il faudra revoir votre patron.)

Découpez le tissu enduit selon ces dimensions et un rectangle d’entoilage thermocollant un peu plus grand.

Thermocollez au fer à repasser coté « tissu » du tissu enduit, et redécoupez l’entoilage qui déborde un peu du tissu enduit.

Ramenez les deux côtés à 7,5 cm de haut et coudre les bords à environ 0,5 cm, pas plus, (vérifiez avec votre chéquier).

Voilà !

J’ai redécoupé les bords au plus près des coutures, question de goût, à vous de voir.

 

 

J’ai ajouté des strass thermocollants sur le tissu enduit « hiboux »; ça tient très bien à ma grande surprise ! (voir première photo)

J’ai eu ce tissu au salon du tissu à Reims (vendeurs du pays-bas), c’est un tissu enduit qui peut se repasser à chaleur moyenne, c’est très pratique pour effacer ou marquer un pli !