DIY : Gabarit pour plume en strass thermocollants

Parfois je réalise des motifs en strass thermocollants pour mon plaisir perso ou pour les offrir à mes proches. On a besoin d’un peu de matériel, c’est parfois technique, parfois un peu moins, parfois beaucoup moins; il y a mille façons de réaliser une forme en strass, je vais vous en montrer quelques unes dans plusieurs articles sur ce blog.

Je sais que quand j’utilise mon plotter ou du matériel que tout le monde n’a pas, j’ai des commentaires du style « pff on a pas ça chez nous, n’importe de quoi de nous montrer ça »; mais sachez que pas mal d’accros aux loisirs créatifs ont un petit plotter de bureau chez eux et on peut aussi en trouver dans des fablab (lieux de créations ouverts à tous, dans différentes villes). Sur mon blog je n’ai pas tout le temps envie de la jouer « marie claire idées », je montre juste ce que je réalise, c’est un blog, ce sont mes créations et ça peut toujours donner des idées, non ?

 

Pour réaliser ce gabarit j’ai eu besoin de :

– Mon plotter

– Une feuille cartonnée

J’ai reproduit un dessin directement sur Robo Master, sans passer par Inkscape, en dessinant des cercles un à un. J’ai séparé la partie « plume » pour strass de 3 mm et la partie « tige de la plume » pour strass de 4 mm. J’ai découpé ça sur la feuille cartonnée. A noter : en passant directement par Robo Master, la découpe est beaucoup plus rapide qu’un dessin qui est passé par Inkscape avant (mais c’est rare d’avoir le choix !).

J’ai essayé plus fin qu’une feuille cartonnée mais ça ne fonctionne pas, il faut que les strass soient quand même bien bloqués dans le trou.

Quand on dessine un pochoir pour strass, il faut toujours ajouter 0,5 mm au diamètre du strass, pour chaque trou. Par exemple ici j’ai des trous de 3,5 mm et 4,5 mm.

 

Pour réaliser la plume j’ai eu besoin de :

– Strass rose gold 3 mm

– Strass diamant 4 mm

– Film autocollant pour strass (film spécial qui permet d’appliquer les strass au fer à repasser)

Pour que vous puissiez voir comment on procède ensuite, voici une vidéo d’une personne qui utilise la même technique du pochoir pour strass : CLIC

Pour caresser les strass (pour qu’ils rentrent dans les petits trous), j’utilise une éponge en mousse (vous savez les éponges nulles, premier prix, c’est juste un rectangle de mousse).

 

J’ai séparé la tige et la plume mais on pourrait recoller les strass de la tige sur le même autocollant que la plume. Cette façon de faire me permettait juste de ne pas risquer de perdre des petits strass en manipulant trop la feuille autocollante. Pour appliquer la plume, je passerai mon fer à repasser sur la plume puis j’appliquerai la tige en couvrant le tout de papier sulfurisé pour protéger les strass de la plume.

 

 

Bons plans et choses à voir à Reims ou en Champagne (et plus !)

J’ai eu l’idée d’écrire cet article grâce à Maria qui passait dans la région, pour raisons professionnelles, et ne savait pas trop quoi faire de son samedi.

Je vais donc parler ici de tout ce qui me plait dans la ville de Reims (ma ville), la région, et autour; et qui n’est pas sur tous les sites de tourisme. Si vous aimez les loisirs créatifs, le shopping, les très beaux lieux et que vous avez besoin de bons plans, cet article est pour vous. Ce sont MES GOUTS donc il y a beaucoup de choses qui passeront certainement à la trappe, à vous de piocher ce qui vous intéresse car ça va aussi dépendre du temps passé dans la région et de votre moyen de locomotion.

 

Les très très belles choses à voir selon moi :

  • Les Faux de Verzy (clic)

« Un Fau, des Faux » : ce sont des arbres tortueux et je dois dire que c’est un peu notre « Brocéliande » à nous. On y trouve la plus grande concentration mondiale de hêtres tortillards. Il y a beaucoup de légendes à ce sujet… (mais aussi des explications scientifiques, voir le wikipédia ICI). C’est magnifique et idéal si vous aimez les légendes, les rêves, la nature et la photographie. A faire à toutes les saisons car la nature change tout le temps : très poétique au printemps, étrange en automne et plus effrayant en hiver. Accès libre dans la nature à 15km au sud de Reims.

 

  • La route touristique du Champagne (clic)

C’est un circuit à faire en voiture au milieu des vignes de Champagne. Il y a plusieurs circuits à faire et vous aurez différents lieux où vous pourrez vous arrêter pour prendre des photos et admirer la vue.

 

  • L’extérieur de la Cathédrale de Reims (au centre ville de Reims)

L’extérieur de la Cathédrale de Reims (la plus belle de France, dites pas non hein !), se lit comme une BD. Il y a beaucoup de scènes à découvrir avec beaucoup de personnages. N’hésitez pas à acheter un livre qui vous expliquera ça ou à demander une visite guidée (l’office de tourisme est juste à côté, dans la rue en face).

 

Par exemple, la scène entourée en rouge, en haut de la cathédrale, représente le baptême de Clovis.

 

Ne vous trompez pas entre tous les anges : l’ange au sourire de Reims (le symbole de la ville) est ici en rouge.

 

A voir : le spectacle son et lumière le soir sur la cathédrale (voir dates ICI)

 

  • Si vous pouvez vous déplacer du côté ardennais de la région, n’hésitez pas ! Les gens sont accueillants et il y a de superbes forêts (attention aux sangliers !) Les Ardennes recensent beaucoup de légendes, procurez vous la littérature adéquate !

 

  • Les musées au centre ville de Reims proposent des activités « création » sur plusieurs thèmes pour les enfants, voir agenda ICI. Il y a également des fascicules qui en parlent dans les médiathèques de la ville, et certainement des infos à l’office de tourisme aussi.

 

Les bons plans « loisirs créatifs » :

Tissus et pelotes à Reims : Mondial Tissus (Cormontreuil), Toto (Cormontreuil), Textiloisirs (Zone Cora Nord), le marché Wilson pour des tissus à tout petit prix (tous les vendredis matin, quartier Wilson).

Loisirs créatifs en vrac : magasins Action (plusieurs dans Reims), Zeeman (St. Brice Courcelles), Gifi, NOZ…

Si vous avez les moyens d’investir dans de très bons ciseaux de couture ou broderie, demandez « des ciseaux de Nogent » à la Coutellerie de Reims (ici). Toutes les grand-mères de la région ont eu des ciseaux de Nogent (commune de Haute-Marne connue pour sa coutellerie). J’ai ceux de ma grand-mère pour la couture, c’est inusable et on peut les faire aiguiser si besoin. Il y a plusieurs gammes, demandez la meilleure qualité, vous pourrez les garder sur plusieurs vies. C’est entre 15€ et 35€ pour les plus gros (tissus épais).

A 1h30 de Reims en voiture, vous avez l’usine Bergère de France (pelotes de laine) à Bar-le-Duc, avec son magasin d’usine. Vous avez aussi des visites guidées de l’usine sur réservation (clic). C’est la dernière qui existe en France (pour combien de temps ?) A faire ! N’hésitez pas à vous arrêter sur la ville haute de Bar-le-Duc, c’est très mignon, avec une belle vue.

 

Les bons plans « shopping » :

A Reims on a la chance de bénéficier des discounters de l’Est comme Norma et Aldi (ce sont comme des Lidl en encore moins cher, avec parfois de la nourriture allemande/alsacienne).

On a aussi des Stokomani : déstockage de vêtements de marque, jouets de marque…

Bon plan déstockage de vêtements de marque à Reims : la petite boutique Dynamit’ rue de Vesle (centre ville Reims), attention : il faut aimer fouiller !

A savoir : les boutiques de vêtements de grandes marques se trouvent au centre ville de Reims, les grandes enseignes de vêtements se trouvent plutôt à Cormontreuil.

A 1h30 de Reims en voiture, vous avez la ville de Troyes et ses célèbres magasins d’usine de grandes marques.

 

A déguster :

Si vous voulez vous prendre pour un vrai rémois, trempez un biscuit REM dans du lait chaud le matin (il y en a dans les supermarchés, c’est comme un gros petit beurre).

A Reims on ne peut pas passer à côté des biscuits roses Fossier. Pour déguster un biscuit rose, il faut le tremper dans sa flute de Champagne (si si !). Bon plan : le magasin d’usine Fossier (clic). N’hésitez pas à acheter un sachet de poudre de biscuits roses et un livre de recettes, vous aurez de belles idées ! Mes coups de coeur chez Fossier c’est « le Rémois aux pépites de chocolat » (c’est un REM aux pépites) et le « Charles VII craquant noir » (c’est comme 2 petits-beurre avec du chocolat noir au milieu) dispo aussi au chocolat au lait.

Attention aux chocolatiers à Reims, beaucoup d’enseignes « attrape touriste », beaucoup d’arnaques, je vous conseille un vrai artisan chocolatier au centre ville : Chocolaterie des Sacres de Vincent Dallet, 47 cours Jean-Baptiste Langlet, à Reims.

A Reims et dans la région vous pourrez déguster en restaurant des plats ardennais comme « la salade au lard ardennaise » : salade cuite, pommes de terre, lard; ou « la tarte au sucre ardennaise » : sorte de brioche plate avec des trous crémeux et du sucre. Mais aussi des plats belges (essayez de trouver des fricadelles), il y a même une friterie belge sur la place d’Erlon au centre ville de Reims.

 

Bons plans en vrac :

Noël à Reims : vous avez le célèbre marché de Noël du centre ville de Reims en décembre. A faire en journée si vous voulez voir Saint Nicolas, à faire en soirée si vous voulez plus de féérie avec les lumières et l’illumination son et lumière de la Cathédrale. Ça c’est pour le bon plan « horaires », mais le vrai bon plan c’est d’essayer d’aller aux autres marchés de Noël dans Reims, vous aurez plus de choses artisanales et une ambiance plus conviviale. Ils ne durent pas longtemps donc repérez les dates de celui de Cormontreuil et celui de Tinqueux.

« Saint Nicolas » : ici on est dans l’Est, et c’est lui qui offre les cadeaux/bonbons aux enfants le 6 décembre. Certains enfants laissent même des carottes pour l’âne de Saint Nicolas, devant chez eux, pour la nuit du 5 au 6. Autre info sur une autre fête : vous pourrez peut être parler à des jeunes filles qui reçoivent des cadeaux et cartes lors de la Sainte Catherine le 25 novembre (ici et plus au Nord).

 

Le Champagne dans la région : il n’y a pas que les grandes maisons de Champagne du coeur de Reims à voir/déguster, il y a une multitude de maisons de Champagne familiales, plus petites, même très petites, dans les villages tout autour de Reims. Renseignez vous en appelant ou sur leurs sites internet, il peuvent vous recevoir pour des dégustations et ventes de bouteilles. Vous pourrez ainsi parler avec le propriétaire, sans être en visite guidée de 40 personnes qui écoutent une leçon dans un casque…

 

________________

N’hésitez pas à laisser un commentaire si cet article a été utile pour votre visite de la région.

________________

J’en profite pour vous parler des articles que je propose et qui concernent la région. A rapporter en souvenir !

Vous pourrez les retirer à mon domicile en convenant d’un rdv par mail (sanzzo.creations@gmail.com). J’habite dans le sud de Reims.

Les coffrets Saint Nicolas : pour décoration, loisirs créatifs et cuisine (chocolat, speculoos, springerles)

A voir ICI.

 

Le moule pour chocolat « Sainte Catherine ».

A voir ICI.

 

Le coffret de moules pour chocolat thème Reims / Champagne.

A voir ICI.

 

 

 

Tuto : tube au crochet 2 en 1 snood ou bonnet

 

Ici je vous propose un tuto très simple à réaliser avec un crochet 3 mm.

C’est un tube que l’on peut enfiler en snood ou en bonnet en resserrant l’extrémité. Taille adulte (M).

J’ai utilisé 4 couleurs différentes : du marron, du rose, du blanc et du gris. Vous pouvez utiliser une seule couleur ou plus, à vous de voir. Plus vous allez changer de couleur plus vous aurez de fils à rentrer à la fin ! (et ça c’est moins drôle !)

 

Au sujet de la quantité de laine, j’ai utilisé un peu de chaque couleur, je dirais qu’au total ça doit être la valeur d’une pelote et de demi d’une laine pour crochet 3 mm.

 

Voici comment j’ai crocheté le tube :

Avec un crochet plus gros (4 mm) monter une chaînette de 103 mailles. Former une boucle en faisant une maille coulée dans la 1ère maille de la chaînette. On travaille donc en rond.

1er rang de brides : Avec la même couleur de fil mais en prenant le crochet 3 mm : monter 3 mailles en l’air (= 1 bride) puis 102 brides. Fermer le rang avec une maille coulée dans la 3ème maille en l’air du début du rang.

Maintenant on va faire la même chose mais en changeant de couleur quand on le souhaite (ou pas, si on veut un tube d’une seule couleur).

Donc pour tous les rangs (crochet 3 mm) : monter 3 mailles en l’air (= 1 bride) puis 102 brides. Fermer le rang avec une maille coulée dans la 3ème maille en l’air du début du rang.

Au total il faut 37 rangs de brides.

Pour la finition j’ai réalisé un rang de mailles serrées en haut et en bas du tube (toujours avec le crochet 3 mm).

 

Pour le snood : il suffit de l’enfiler tout simplement.

Pour le bonnet : vous pouvez resserrer le tube en passant une chaînette de mailles en l’air ou un ruban, entre les brides, sur le rang qui vous conviendra le mieux. Pour aller plus vite on peut même resserrer le tube avec un élastique à cheveux !

 

 

 

Si vous réalisez votre tube 2 en 1 grâce à ce tuto, n’hésitez pas à poster un commentaire en mettant un lien vers votre article de blog avec les photos de votre création !

A noter, mon tuto est listé sur Ravelry : ICI.

 

Snood vert et rose ultra simple au crochet

 

J’ai réalisé ce snood uniquement en bride simple avec 3 couleurs : vert sapin, vert et rose.

J’ai utilisé un crochet 6 mm et j’ai changé de couleur de temps en temps pour faire des « taches » colorées. Avec cette taille de crochet ça avance très vite. Le plus long est de rentrer tous les fils à la fin !

La base est une chaînette de 45 mailles en l’air et j’ai réalisé 37 rangs au total. On obtient un rectangle, que j’ai relié « en tube » à l’aide d’une aiguille et d’un fil de laine vert sapin, pour former le snood.