Cube en bois sculpté pour moule à biscuit

 

J’ai sculpté ce cube en bois de hêtre à la main, sans aucun outil électrique, uniquement des outils traditionnels.

Il présente 4 faces différentes (les 2 autres faces n’étant pas dans le bon sens du bois).

C’est un moule à biscuit : on pousse le cube sur la pâte à biscuit pour former l’empreinte.

 

Voici les 4 faces :

 

Et voici ce que ça donne sur de la pâte :

 

J’ai réalisé une petite vidéo pour que vous puissiez mieux voir les faces :

 

 

 

Moule en bois pour biscuit « abeille »

J’ai sculpté un nouveau moule en bois pour biscuit : l’abeille, avec un « S » sur le corps et sa petite couronne de reine.

Je voulais en réaliser un pour les biscuits au miel, c’est fait !

Ce moule a été sculpté à la main, uniquement avec des outils traditionnels, sans aucun outils électrique.

C’est en bois de hêtre, compatible alimentaire selon la législation française.

 

 

Voici ce que donne l’empreinte sur de la pâte :

 

Petit rouleau à pâtisserie flocons et étoiles

Rouleau à pâtisserie gravé à la main, uniquement avec des outils traditionnels, aucun outil électrique.

C’est du bois de hêtre, compatible avec le contact alimentaire.

Le mieux sera de l’utiliser pour les springerles car les motifs de flocons et étoiles sont très fins. Les springerles croûtent bien et garderont au mieux les motifs les plus fins..

 

 

Voici ce que ça imprime sur de la pâte :

 

J’ajoute une petite vidéo pour vous montrer au mieux les dessins sur le rouleau :

 

Moule en bois « Coquille Saint Jacques »

J’ai créé ce moule pour l’empreinte de biscuits de type « springerles », c’est un moule qu’on pousse sur la pâte, ce qui est donc différent des moules en bois pour spéculoos (pâte qu’on pousse dans le moule).

Je l’ai sculpté à la main, avec des outils traditionnels, sans aucun outil électrique.

C’est du bois de hêtre (conforme au contact alimentaire selon la réglementation française).

 

 

 

Nettoyer et utiliser un vieux gaufrier en fonte

Ce gaufrier en fonte appartenait à mes grand-parents, et comme beaucoup de familles françaises on l’a gardé.

Si vous n’en avez pas eu un en héritage, vous en trouverez beaucoup en brocante et aux Emmaüs, j’en vois très souvent !

J’ai eu envie de le réutiliser surtout pour les formes de gaufres en coeur ! L’extérieur était rouillé et l’intérieur pas du tout rouillé car très gras (très sale).

 

Nettoyer un gaufrier en fonte :

Ce qui compte le plus, bien entendu, c’est l’intérieur du gaufrier.

Si il présente de la rouille, je vous recommande cette vidéo toute simple : CLIC, il suffit de verser un peu de vinaigre blanc sur la rouille, attendre un peu et essuyer avec un chiffon en frottant un peu. On peut terminer en frottant avec une brosse métallique.

Ensuite pour nettoyer un gaufrier très gras, sale, mais pas rouillé, on utilise du bicarbonate de soude + du vinaigre blanc. On saupoudre de bicarbonate et on ajoute un peu de vinaigre par dessus, ça va mousser, on attend un peu, on rince à l’eau en frottant bien avec une brosse et on recommence si nécessaire. A la fin on rince bien à l’eau + brosse souple, et tout de suite après on sèche au chalumeau, et on met de l’huile d’olive sur tout le gaufrier à l’aide d’un pinceau. Si vous ne mettez pas d’huile sur de la fonte, elle va rouiller (même sans eau directement dessus, l’air humide suffit). Là, pour nettoyer la crasse on a utilisé de l’eau, mais il ne faudra plus jamais le faire ! Pour nettoyer le gaufrier après la cuisson des gaufres, on essuie avec un papier essuie-tout et c’est tout ! Le gras est la meilleure protection pour la fonte, il ne faut jamais dégraisser.

 

 

Utilisation du gaufrier en fonte :

Utilisez votre gaufrier en fonte sur du feu et pas sur des plaques électriques ou vitrocéramique. Ca peut être dans votre cuisine ou sur un barbecue par exemple.

Pour la première fois après un gros nettoyage, chauffez votre gaufrier sur le feu environ 15 min pour qu’il absorbe l’huile (changez de face de temps en temps).

Vient le temps de faire les gaufres ! Utilisez toujours une pâte à gaufre grasse (rappelez vous : le meilleur ami de la fonte est le gras), donc une recette toute simple qui contient de l’huile, du beurre, du saindoux ou de la margarine.

Pour l’avoir testé, utiliser une recette sans gluten, sans lactose, ne pose aucun problème (donc avec margarine et pas de blé), je le précise car on pourrait se dire que la margarine ne va pas bien graisser ou que le manque de gluten va faire des gaufres trop cassantes, et la réponse est : non, tout va bien avec le gaufrier 😉

Déposez un petit morceau de beurre ou margarine dans chaque coeur du gaufrier très chaud (c’est très important sinon ça va coller), versez la pâte à gaufre dans chaque coeur et fermez le gaufrier. Laissez chauffer un peu (30 secondes) et retournez. Retournez toutes les 30 secondes environ. La cuisson va plutôt vite, sur feu bien fort et gaufrier déjà bien chaud. Surveillez la couleur des gaufres en ouvrant le gaufrier de temps en temps. Quand c’est coloré, n’attendez pas que ça brûle, renversez les gaufres dans une assiette. Voilà !

 

Et comme précisé dans la paragraphe « nettoyage » ne lavez pas votre gaufrier en fonte après la cuisson des gaufres : eau = ennemi de la fonte. La fonte a adoré se prendre plein de gras durant la cuisson donc on lui laisse. On va juste essuyer avec un papier essuie-tout (si des bouts de pâte sont collés, ça se retire facilement avec un petit couteau).

 

Information utile : on pourrait imaginer que ces vieux moules sont peut être dangereux pour la santé, mais non, la fonte ne présente aucun danger pour la santé. La seule chose qu’elle peut laisser dans l’alimentation c’est un peu de fer, le même fer qu’on a dans le corps (je ne plaisante pas !).

 

 

Pour graisser le gaufrier entre chaque fournée, il parait que certaines grand-mères utilisaient une tranche de lard !

 

 

Bon appétit !